ASTRAL BAKERS

Tournée Française 2024

Dates Des Évènements

vendredi, 27 sept.

Maison des Loisirs et de la Culture les Saulnières - Le Mans

mercredi, 9 oct.

La coopérative de mai - Clermont-Ferrand

samedi, 16 nov.

La Grande Chaufferie - Oignies

samedi, 23 nov.

L'Épicerie Moderne - Lyon

vendredi, 29 nov.

La Sirène - La Rochelle

C’est l’histoire d’une évidence. Quatre musicien·nes confirmé·es se retrouvent dans une même pièce, et font de la musique comme pour la première fois.
Un genre de Soft Grunge, en anglais, à mi-chemin entre Big Thief, Supertramp et un concert unplugged de Nirvana.
Sélectionné par Spotify pour leur programme RADAR, et déjà salué par la critique (Libération, France Inter, Les Inrocks), ce premier album de 10 titres composé dans les conditions du live, s’impose déjà dans le paysage indie 2024.

BIOGRAPHIE

 

C’est l’histoire d’une évidence. Quatre musicien·ne·s confirmé·e·s se retrouvent dans une même pièce, et font de la musique comme pour la première fois. Un genre de rock acoustique, diront les uns, du soft grunge, préciseront les autres. Des morceaux en anglais, s’accordera-t-on. À mi-chemin entre Big Thief, Supertramp et un concert unplugged de Nirvana. Mais peu importe les noms, ici la matière prime. Et elle est élémentaire.

Au départ, Sage, Theodora, Nico Lockhart et Zoé Hochberg se connaissent d’avoir collaboré ensemble sur d’autres tournées et disques. Tous vivent de la musique depuis plus de 10 ans. Tous ont travaillé avec des artistes aussi varié·e·s que Clara Luciani, November Ultra, Woodkid, Pomme ou Revolver. Chacun·e a connu les arrangements de studio, les enchevêtrements de pistes sur ordinateurs, le jeu de scène millimétré.

Ensemble, ils ont envie d’autre chose : d’épiphanies et de présence, d’amitié et d’épure. Leur acte de naissance, c’est un concert au Consulat. Ils y éprouvent le désir, impérieux, de mener ensemble un retour aux sources. Redevenir la terre, le feu, l’eau et le vent. Ne plus se perdre dans les méandres des maquettes et de la production, mais rejoindre les racines. Jouer comme on se libère.

Dans des pièces chaudes et boisées, ils ont donc composé leurs premiers titres en les répétant encore et encore. Sans interruption ni filets. Pas plus de maquettes que de re-recording : seule l’écoute, circulaire, entre deux guitares (Sage et Nicolas) qui dialoguent ensemble, une basse (Theodora) qui retient le temps, et une batterie ouatée (Zoé) qui enveloppe l’ensemble.

Par dessus quoi, les voix s’élancent, à la fois désinvoltes et concentrées. Celle de Sage d’abord, forte de s’assumer plus fragile que jamais, et puis celles des autres autour, composant des choeurs chauds et confiants, à la fois justes et attentifs aux imperfections du moment — ces imperfections dont la grâce est faite.

Jouer ensemble, donc, pour restituer la vie qui passe, faillible et vraie. Et par là nous rappeler à cette évidence qu’on oublie : la musique est un art de la présence.

 

ILS EN PARLENT

 

FRANCE INTER « Un super groupe avec des pouvoirs magiques »
TSUGI  « Astral Bakers présente ici “One More”, titre rond et doux, sensible, la progression du dernier tiers est bien orchestrée… Construction d’orfèvre. Alors gardons une oreille sur ces quatre-là. »
LES INROCKS « De son côté, la bande française d’Astral Bakers à la sensibilité indie rock se présente pour la toute première fois sur One More. »

 

CONTACT

 

BOOKING FR quentin.bruneaud@aegpresents.fr
BOOKING EUROPE jule@fmly.agency

Inscrivez-vous pour les dernières nouveautés et préventes AEG

évènements similaires

PLEASE
PLEASE
août 30 août 25